Le pansage une étape importante

Mis à jour : 30 sept. 2019

Bien plus qu’un nettoyage !

Lou et Tey-Okey

Le pansage, ne sert pas uniquement à nettoyer son poney, c’est une étape très importante pour nous. Il s'agit de prendre soin de ta monture, généralement avant mais aussi après le travail ! Panser est également un synonyme de bouchonner, d'où le nom de la brosse "le bouchon" ou bouchonner avec de la paille quand t’on a beaucoup transpiré !



Un pansage effectué régulièrement contribue à notre bien être et permet de détecter le moindre problème. En effet, la peau représente une protection essentielle de notre organisme. Notre santé dépend en partie du soin qui lui est apporté, un pansage efficace dure en moyenne 20 à 30 minutes et doit, dans la mesure du possible, être effectué à l'extérieur.


"Idée reçue : ce n’est pas parce que nous paraissons propres ou que nous sommes tondus qu’il ne faut pas bien nous panser car le pansage n'est pas qu'une histoire de propreté."


Le fait de ne pas nous panser et de nous monter peut provoquer des pressions de sangle, de selle, de têtière, etc. et nous créer certaines blessures.




En plus de nous nettoyer le pansage nous apporte :

- Un MASSAGE car il masse et réchauffe nos muscles avant le travail, nous détend après et stimule notre circulation sanguine.

- Une SURVEILLANCE car c'est généralement pendant un pansage complet qu'une petite blessure, une chaleur, une grosseur, une anomalie quelconque seront détectées.

- Une COMPLICITÉ car ce moment d'attention est important est aussi un moment privilégié entre les cavaliers et nous. A fortiori pour les cavaliers de club qui ne nous connaissent pas toujours, le pansage permet d'établir un premier contact et de faire plus ample connaissance.


Les brosses doivent être passées dans un ordre spécifique, en commençant par l’étrille, le bouchon, la brosse douce, l’éponge, le chiffon, le peigne ou la brosse à crin et pour finir le cure-pied.




On commence donc toujours le pansage de son poney en passant l'étrille. L’étrille permet d'enlever la poussière et de décoller les grosses saletés. Elle s'utilise en effectuant des mouvements circulaires et uniquement sur nos parties charnues (encolure, ventre, croupe), on évite les parties osseuses qui sont trop sensibles telles que notre tête, notre garrot ou nos membres. En revanche ne pas utiliser l’étrille si nous sommes tondus !

On utilise ensuite le bouchon ou brosse dure. Cela permet d'enlever l'excédent de poussière sur notre corps. Contrairement à l'étrille, on l’utilise dans le sens du poil en commençant par l'encolure, puis le dos, le ventre, la croupe et enfin les membres, pour faire tomber la poussière du haut vers le bas.

La brosse douce, va ensuite permettre de finaliser le pansage en supprimant les dernières poussières. La brosse douce se passe dans le même sens que le bouchon, de la tête vers la croupe. A utiliser sans modération sur notre tête, autour de nos oreilles, où on transpire souvent avec notre filet, ça nous fait des gratouilles et on adore ça (en général) !


Avec la brosse à crin ou le peigne, hop, un coup sur nos crins : toupet, crinière et queue... tu peux y aller on craint pas des crins (enfin doucement quand même !).

Et attention, il vaut mieux ne pas oublier un brin de paille qui serait caché dans notre queue, les moniteurs disent que ça fait pas sérieux !




On finit par le curage de nos pieds !

Le cure-pied permet d'enlever tout corps étranger logé sous le sabot en prenant garde d'éviter de curer la fourchette (partie centrale sensible du pied en forme de triangle). Ceci permet de s'assurer qu'il n'y a ni pierre, ni débris dangereux et de vérifier notre ferrure (à Chailly beaucoup de nous sommes pieds nus donc ne cherche pas les fers, et certain sont ferrés uniquement à l’avant !).


Nos pieds sont graissés avec une graisse appropriée plusieurs fois par mois, en fonction de l'état de nos sabots, mais je vous en parlerai dans un article dédié exclusivement aux soins des sabots.



C’est bien d’avoir son propre matériel, mais s’il te manque une brosse ou ton cure-pied, tu pourras toujours emprunter ceux du Poney-Club de Chailly, il y a une malle remplie de matériel de pansage dans la sellerie ou parfois tu la retrouveras dans l’écurie !

Avant de nous seller, n’hésite pas à passer ta main partout sur notre corps, et si tu détectes la moindre blessure préviens un des moniteurs pour qu'il puissent vérifier si c'est grave ou pas !




Crédit 📸 : @Truetopics (compte facebook) - @HippoCRAT - @em_otionlife (compte Insta)


65 vues

© Poney Club

Chailly-En-Bière Proudly created with Wix.com

Mentions Légales

logopcf.jpg

Parking Poney Club

Chemin des Billebault -  77930 Chailly-En-Bière 

Adresse postale Poney Club : SARL Équiplaisirs 18 Chemin Vert - 77930 Chailly-En-Bière 

Numéro de SIRET : 49076703500028

Logo-FFE.png

Suivez-nous 

  • Instagram - Black Circle